Maîtrisez vous vos coûts IT ?

Nous avons la conviction, qu’un informaticien en interne est un métier tout comme l’est la gestion financière et technique des besoins IT de l’entreprise. Trop souvent, ces deux métiers sont rarement réunis et le coût d’un directeur informatique à plein temps n’est pas toujours abordable.

Contact

Qui planifie les coûts informatiques

En général, le CEO ou le responsable informatique ne dispose pas du temps nécessaire et/ou des compétences requise pour réaliser le budget informatique.

L’informaticien lui dispose bien des compétences techniques mais pas du tout celles de l’analyse de gestion et des coûts liés à ces derniers. On se retrouve avec un informaticien (interne ou externe) qui a une position et des responsabilités en dehors de son domaine de sa compétence.

L’inconfort nait du côté de la direction ayant conscience de ce fait mais étant ‘obligé’ de faire avec… De même le stress de l’informaticien grandit dû à ces responsabilités ‘hors cadre’ lui procurant une position qu’il ne souhaite pas perdre, certes. Mais l’on se retrouve soit avec une entreprise bridée dans ses dépenses IT ou à l’inverse qui flambe dans des projets pharaoniques. Que l’entreprise soit grande ou petite, le risque est le même.

Parfois, l’analyse des coûts est alors dévolue à l’auditeur ou au département comptable qui par manque de maîtrise technique se tourne vers l’informaticien… Pour soit limiter ses ambitions technologiques ou plonge avec lui dans l’abîme budgétaire de la guerre des étoiles. L’on constate souvent que le CFO ou le comptable participe activement dans les choix techniques IT ou plus important, ont même le rôle de « directeur informatique ». Certains apprennent plus ou moins sur le tas avec le temps d’autres…

Il existe une fonction qui répond à ces questions, c’est le DSI (directeur du système d’information). Incontournable dans les PME, il est souvent absent dans les plus petites structures ou comme un comptable en interne, son coût à plein temps n’est pas abordable.

Nous vous proposons

Un directeur informatique externe, dont la mission s’articule en..

  • L’analyse des besoins et la traduction de ces derniers en budgets, il propose un cahier des charges, lance les offres, choisi en fonction de l’entreprise et avec le direction et le département informatique, la meilleure proposition ;
  • Mise en place d’une stratégie de communicaition financière;
  • il travaille en étroite collaboration avec le département informatique/informaticien
  • Répartition des tâches au sein de l’équipe (interne ou externe) en fonction des compétences et potentialités de chacun ;
  • Rédaction des procédures à l’attention des utilisateurs;
  • Il recueille les besoins exprimés par les différents départements et les traduisez en tenant compte de l’efficacité et de la maîtrise des risques ;
  • Veille technologique sur les évolutions des systèmes d’information ;
  • Prodigue des conseils le Collège de Direction et l’Organe de Gestion en matière de technologie de l’information ;
  • définition avec le département IT de la politique de sécurité informatique, identification des risques et proposition  des mesures à prendre ;
  • Maîtrise les budgets relatifs aux activités du Service Informatique ;
  • Supervision et rédaction des cahiers des charges conformes aux besoins et aux évolutions décidées et il propose et participe aux projets d’amélioration ;
  • Le Directeur Informatique est en charge de l’implémentation informatique de la stratégie de l’entreprise. Il est responsable de la sécurité et de la fiabilité du système informatique ainsi que de son évolution au fil des changements techniques fréquents dans ce domaine.
  • Il rapporte directement à la direction générale de l’entreprise.

La maîtrise des coûts est un des éléments clés de la rentabilité des projets informatique.

  • Connaître les sources de coût,
  • Calculer le ROI,
  • Maîtriser le budget informatique,
  • Établir un tableau de bord de mesures
  • PROGRAMME DE FORMATION

La DSI (direction du système d’information) : centre de coût, centre de profit ou centre de valeur ?

IT et sources de coûts

  •  La décomposition classique : coûts de structure et coûts de fonctionnement. Limites et règles.
  •  Coûts internes et externes. La prise en compte des contrats d’infogérance et des licences logicielles.
  •  Les axes de mesure : management, études, exploitation et assistance. Indicateurs courants.
  •  Les points de mesure : l’inventaire des ressources et activités.
  • Les coûts complexes à mesurer : les coûts utilisateurs, les projets, les services.